Dernières Nouvelles d'Alsace

(juin 2005)

Cordonnier et fils de cordonnier, Jean-Marc Dossmann est de ceux qui ont rompu avec l’échoppe traditionnelle. A l’angle de la rue des Bonnes-Gens et de la rue du Chevreuil, la Cordonnerie est un salon.

Dans la boutique, le nez est attaqué par un subtil mélange de cuir, de caoutchouc. Et en tendant le cou, dans la pièce d’à côté, on peut apercevoir l’artisan au travail, maniant le tranchet et le poinçon effilé, officiant devant le pied de fer, les presses, la machine à coudre, le banc de finissage.

Mais chez Jean-Marc Dossmann, ce qui attire l’œil, c’est d’abord la déco. A l’angle de la rue des Bonnes-Gens et de la rue du Chevreuil, outre des Church, Bowen et autres chaussures de marque, les vitrines sont garnies de guéridons de style et d’objets choisis. Devant l’entrée de la boutique se trouve posté un gros bouquet de fleurs et à l’intérieur trône un canapé tapissé de velours rouge, disposé à côté d’une table basse et d’une moderne lampe sur pied.

Devenu allergique à l’échoppe traditionnelle voire quasi-moyenâgeuse, Jean-Marc Dossmann, 38 ans, a opté pour le salon de cordonnerie, l’espace d’accueil aux teintes apaisantes, avec des plantes vertes, des objets décoratifs, des embauchoirs en bois, des boîtes de cirage, brosses et autres accessoires présentés dans leur emballage cadeau.

Et dans le même esprit, la boutique où, il y a 18 ans, il a succédé à son père, est récemment devenue, La cordonnerie, chic générique et grand C.

Chaussures d'escalade et bottes mexicaines

Je n’ai pas appris un métier pour vendre des choses et d’autres : plutôt que de se diversifier, lui a décidé de se spécialiser, de donner dans la réparation de chaussures d’escalade et de bottes mexicaines, dans le ressemelage cousu et bottier, dans la maroquinerie et même dans le cirage de pompes : Ce n’est peut-être pas reluisant, mais ça fait partie du métier. Il y a des gens qui adorent faire ça, d’autres qui détestent. Et il y a les fous de chaussures qui partent en acheter à travers le monde comme s’ils partaient en pèlerinage et qui les veulent dans un état impeccable.

Dernires Nouvelles d'Alsace

Cordonnier nouvelle vague, Jean-Marc Dossmann s’est également outillé d’un site Internet avec promotions exclusives et services pratiques tels que la météo sur Strasbourg. Plus classiquement, les slogans publicitaires tracés sur les vitrines de la boutique relookée font briller le travail bien fait avec un humour encaustique : « parlez-en à vos pieds ». J.J. Blaesius

retour la page infos